Le problème ce n’est pas le piratage… Feat Wakanim

Je fais partie des gens qui « piratent » puis achètent et je reste toujours incompréhensif devant ces gens et ces entreprises (comme @Wakanim) qui n’arrêtent pas de râler à propos du téléchargement illégal.

Selon moi, que vous le vouliez ou non, il n’y a rien à faire pour le « piratage ».

Exemple, je suis allé voir en août 2012 (sorti en juillet) au cinéma Les Enfants Loups et j’ai adoré, du coup voici ce qui que j’ai fait :

— Tiens, je le reverrais bien en Blu-ray, quand est-ce qu’il sort en France ? Quoi ? En Juin 2013 ? Are you fucking kidding me?
— Bon quand est-ce qu’il sort au Japon (vosta) ? Février 2013.
— Ok donc en France on doit attendre 10 mois pour acheter le Blu-ray et 6 mois au Japon (déjà trop !).
— Février 2013 : Let’s download it! (vosta)
— Août 2013 : Ah tiens j’ai envie de le revoir avec ma famille en VF, achetons-le !

OMG Je pirate

J’ai donc été un « pirate » entre février et août. OH MON DIEU. Et pour ces « pirates » on fait de la lutte, parce que c’est mal !

La lutte contre le piratage, ce n’est qu’un gâchis de temps et d’argent (coucou Hadopi, coucou Wakanim). D’ailleurs prenons l’exemple de Wakanim, jeune entreprise créée en 2009 qui sous-titre des dessins animés Japonais et qui « passe son temps à fliquer les gens qui piratent ».

Je comprends que c’est leur gagne-pain et qu’ils font un max d’effort pour réussir. Mais de là à fliquer tous les gens sur Twitter (Jetez donc un œil sur les comptes @Wakanim, @ludoAlcala et @Redbushi) !
Quand vous engueulez l’adolescent sur Twitter, vous croyez que du coup il va acheter l’œuvre alors qu’il n’a pas un rond ? Pareil pour le chômeur ou smicard… Et parfois vous envoyez des mises en demeure, juste pour faire flipper l’adolescent ? O RLY?

Oui, je « pirate », mais si ça me plaît vraiment, vous pouvez être sûr que je vais l’acheter sauf si je juge que le prix est trop cher. (Ah bah oui, je ne suis pas un « con » sommateur ! Par ailleurs je suis adepte du « donnez la somme que vous voulez »).
Oui, des gens n’achètent jamais, mais ce n’est pas comme si ça allait changer quelque chose, avec ou sans piratage, ils n’achèteront pas ! (Parce qu’ils n’ont pas les moyens, ou qu’ils n’ont pas envie).

Fucking DRM

Pour éviter que tu télécharges on va mettre des protections à la con ! Sauf que ça va faire chier que les personnes qui ont acheté l’œuvre… Les pirates eux ils s’en branlent puisqu’ils n’auront pas ces protections, en les ayant préalablement cassés ! Car oui rien n’est incassable…

Et puis il y a aussi ce truc complètement à chier sur les DVD et Blu-ray.

Conclusion

Le piratage je l’illustre ainsi :

  • Pirater : Lire un manga (ou une BD, un livre, …) dans un commerce.
  • Lutte contre le piratage : Le vigile qui vient de dire que tu peux pas le lire, faut l’acheter coco ! Pourtant c’est ce que tu vas faire si l’œuvre te plaît… (D’ailleurs la tendance est d’emballer les œuvres pour plus qu’on puisse le faire justement… Illustration des DRM ?)

Le téléchargement illégal est une bonne chose, l’œuvre sera diffusé/partagé et donc plus de personnes la connaîtront . Cf. l’article « Le piratage de Game Of Thrones, mieux qu’un Emmy Awards pour Time Warner » de Numérama.

Mise à jour

Certaines personnes n’ont visiblement pas compris ce que je voulais explicitement dire :

Le piratage ne tue aucune industrie. Dire que c’est la faute au piratage, c’est une raison absurde !
Schématisons le bousin :

− Une entreprise est en galère, elle n’arrive pas à vendre sa dernière œuvre au format Blu-ray. Pour qu’elle soit rentable elle doit vendre 10 000 Blu-ray.

− Dans un monde sans piratage, elle en vend 5 000, ce n’est pas assez, elle met la clé sous la porte.
− Dans un monde avec piratage (le nôtre donc…), elle en vend 5 000 (+100 unités grâce au partage des pirates qui décident d’acheter), 5100. Ce n’est pas assez, elle met la clé sous la porte.

Est-ce la faute au piratage ? NON !
Par contre, on peut trouver tout un tas de raisons pour trouver le « fautif ».

That’s all folks! À méditer… !

Mise à jour n° 2

L’un des fondateurs de Wakanim répond à cet article.

P.S : Oui je sais que c’est un sujet vaste déjà abordé plusieurs fois sur le net, mais j’avais envie de donner mon opinion sur mon blog (et de râler sur Wakanim) ! Ah et oui le langage est un peu cru.
Comme je ne suis pas terrible en Français, les corrections sont appréciées 😉

P.S2 : L’article n’est pas lié à Wakanim, il parle du téléchargement tout média et industries confondues. J’aurais pu citer Microsoft, EA, ou Canal +, … Je me sers de Wakanim pour notamment illustrer le flicage qu’ils font sur Twitter. IMHO Ils perdent du temps (et donc de l’argent ?).

10 replies on “Le problème ce n’est pas le piratage… Feat Wakanim”

  1. Tu vas surement recevoir une lettre de mise en demeure, pour la peine 🙂

    Même avis, j’ajouterais que le piratage naît de la demande. Une offre légale serait proche de la perfection si elle satisfaisait toute cette demande. Soyons réalistes, ce sera jamais le cas, mais on peut s’en approcher. Et c’est plus facile de restreindre le piratage comme ça que de menacer des ados.

    Le gros point noir de wakanim, c’est l’après simulcast. Il n’y a rien pour payer et recuperer facilement une serie terminée ou bien entamée. Alors que des packs a recuperer en un clic fleurissent sur les torrents.
    Et la géo-localisation foireuse (et puis bon, même pour les vacanciers en ce moment, pas top. Même en payant ils peuvent pas).

    Pour ma part, j’aimais bien l’offre sans drm, mais c’est devenu un budget difficilement contrôlable et je me retrouvait avec des séries a trou, j’ai lâché l’affaire.

  2. J’avais déjà compris cela en un twitt’, l’article ne sert pas à grand-chose, si ce n’est à démonter que tu n’as visiblement pas bien compris la chose.

    Dire que le piratage ce n’est pas une mauvaise chose, c’est une bien belle connerie. Je pirate, comme tout le monde, je n’ai pas l’hypocrisie de dire le contraire, en revanche, je ne vais pas le crier sur les toits (et c’est ça qui m’a un peu énervé dans ton twitt’). Le piratage, est DANS CERTAINS CAS une bonne chose. Parce qu’aujourd’hui, le bouche à oreille marche comme ça, et que certaines oeuvres gagnent à être connu grâce au piratage.

    En revanche, il y a des industries qui souvent réellement de ce problème, comme la musique ou encore l’animation japonaise. Il y a toutes une génération de personne, qui a été élèvé avec le “droit à tout” sur l’internet, et Wakanim (attention, j’ai aucune affiliation avec eux, et je ne les défends pas eux particulièrement), essaye de faire changer les mentalités.

    Et ils luttent contre le piratage, car ils proposent un moyen légal, de voir l’oeuvre GRATUITEMENT et que malgré cela, il y a des gens qui piratent (et pire, s’en vente sur twitter …). Je trouve que faire cela en public n’est pas la meilleure des solutions (quoi qu’encore, c’est discutable), mais quand tu as des gars, qui font bien leur boulot, qui se tuent à faire une offre la plus large et intéressantes possible, et que dernière, y’en a encore qui se vante d’avoir piraté sur l’internet, je peux comprendre que ça les fasse réagir. Ils ont beau être des fans, ils ont investi des ronds et gagnent (essayent ?) leurs vies avec ça. Ils ne font que défendre leur business.

    L’industrie de l’animation souffre du piratage, quoi que tu en dises. Car quand une série à “marché d’enfer” en fansub, et que derrière, il y a moins de 1000 ventes DVDs sur le territoire, tu ne peux rien dire. Il n’y a bien que quelques titres qui sortent du lot, mais ils sont assez rare (et c’est bien le même problème au Japon, sauf que là-bas, il serait temps que les mecs essayent de faire bouger les choses …).

    Il faut arrêter de crier que tout est noir ou blanc. Le piratage est dans bien des cas une mauvaise chose, comme ça peut être une bonne chose dans certains cas.

    Et sache que je ne supporte pas ceux qui lisent des mangas dans les fnacs ou autre. Ils se croient où ? Ils ont oublié que les bibliothèques ça existe (il y en a pleins qui proposent un rayon manga assez fourni maintenant) ? Je préférerais encore qu’ils lisent des scans plutôt que d’abimer des tomes neufs (car nombres de manga sont abimé à cause de ça). ça m’était déjà arrivé de ne pas trouver un tome en bon état à cause de ça (sans parler de la gène, quand tu veux trouver ton manga et que le coin est occupé que par des zonnard…). Feuilleté pour voir si ça plait, commencer un ou deux chapitres, c’est une chose, mais tu sais pertinemment que ceux qui font ça sont capable de rester la journée entière, et qu’ils vont repartir sans avoir rien acheté. Alors oui, peut être que de temps en temps, ils vont acheter un titre, mais pour combien de “piraté” ?

    Les gens ne pirate pas pour découvrir. Cette catégorie est largement restreinte. Toi même, fait le point : sur tout ce que tu pirates, tu achètes quoi derrière ? Combien de série tu as apprécié, et tu n’as rien acheté derrière ? (je m’en fou de la réponse, je te dis juste d’y réfléchir).

    Vu la masse des choses qui sortent, c’est normal de vouloir tester avant de passer en caisse, mais arrête de croire que c’est ce que font les gens. Ils piratent pour la plupart sans vergogne et sans penser “je vais tester et si c’est bien je vais acheter”.

    Pour l’animation, on parle d’une industrie de niche, et les éditeurs, et même les studios d’animations souffre du piratage. Ton avis est bien trop radical et visiblement, tu as envie de porter des oeillères pour ne pas voir la réalité. Certes, les choses ne sont pas toujours bien faites (DVD/BD trop cher au Japon, encodage souvent pas super en France, traduction pas toujours au point, fautes d’ortographe …..) et c’est aussi aux éditeurs de réagir et s’adapter, mais quand tu parles comme ça, d’une des rares entreprises qui essaye de le faire, je me dis que c’est un peu du foutage de gueule.

    Je sais que tu ne changeras pas d’avis, mais vu que tu as pris le temps de pondre un article, j’y réponds.

    1. Ton article est une pure blague. J’ai exactement 957 mangas. Des vrais, hein, pas du scan. La majorité de ces mangas, je les ai achetés grace au scantrad. Tu sais combien coûte un bouquin ? “blablabla import blablabla”. Un manga, au japon, c’est 2€, max. En France, on en arrive entre 9 et 12€ pour certains. C’est censé être normal, ça ? non parce que, rémunérer les traducteur et tout le tralala je veux bien, mais une marge de 5€ (sachant que le prix moyen est de 7€ en France), pour un manga acheté, mettons en 10 000 exemplaires, je te laisse faire le calcul.
      Alors oui, j’achète l’oeuvre, car j’ai un certain respect pour les auteurs, mais j’estime avoir, de temps en temps, le droit d’aller me servir sur le net. Et qui sait, si j’aime l’oeuvre, rien ne m’empêche d’aller l’acheter après.
      Pour finir, je prouve toujours ce que je dis, histoire que l’on me prenne au sérieux :
      http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=49381&page=liste
      http://www.manga-sanctuary.com/collection/photos/49381/IMG_20130925_090333_634.jpg

  3. toi tu pirate mais tu a un penser bien derrière mais tout les gens ne pense pas comme toi pas exemple il peuvent se dire j ai déjà vu l épisode alors aucun interre d acheter le Blu-ray du coup sa baisse énormément le prix de vente du Blu-ray

  4. Il y a aussi un problème sur les tarifs.
    Sans vouloir être radin, je trouve que claquer 100 euros pour le coffret d’une saison (Fate zero par exemple 50 euros box 1 et 2), ben ça fait cher… On nous prend pour des vaches à lait, payer n’a jamais été un problème mais imposer un prix exorbitant pour une série animé, non !
    Et wakanim aussi quand on y pense… Payer presque 2 euros un épisode alors que pour 5euros vous avez un abonnement mensuel sur adn ou autre site du même genre avec un accès illimité à tout le contenu et là on parle de centaines de séries voir + selon la formule. Pour moi il n’y a pas photo ^^’.
    Wakanim ferait bien mieux d’arrêter et de passer à autre chose, ce système du drm est complètement has been de nos jours. On est en 2015, il serait peut-être temps de se mettre à la page et d’arrêter de rejeter l’echec sur les autres. C’est typique de l’entreprise en france ça !

Comments are closed.