La commande timeout

Astuce de jour :

La commande timeout qui permet de lancer une autre commande et de la tuer si elle ne s’est pas exécutée dans le temps imparti, très pratique quand on réalise des scripts qui pourraient se bloquer indéfiniment ou être ralenti en appelant une autre commande !

Exemple :

timeout 60 wget "http://server/bigfile"

2 replies on “La commande timeout”

  1. Je connaissais pas mais ça peut être pratique… Merci 🙂

    Ca n’a strictement rien à voir mais je vais profiter de ce commentaire…
    Je suis tombé la dessus hier :
    http://cafaitgenre.org/2013/03/16/sexisme-chez-les-geeks-pourquoi-notre-communaute-est-malade-et-comment-y-remedier/
    J’essaye de me faire ma propre opinion sur le sujet, mais j’avoue que je serai aussi assez curieux de connaitre celle des autres. Si tu as, comme je le pense, un peu les mêmes gouts que moi, (japon…) les “accusations” présentent dans ce billet ne devraient pas te laisser complétement indifférent.

    Bonne journée quand même 🙂

Comments are closed.